Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Chili : l’essentiel c’est de participer…

with one comment

Le Chili a envoyé trente-cinq sportifs pour porter ses couleurs à Londres, pour les Jeux Olympiques 2012. Mais combien reviendront avec une médaille ? (photo Gobierno de Chile)

Le Chili a envoyé trente-cinq sportifs pour porter ses couleurs à Londres, pour les Jeux Olympiques 2012. Mais combien reviendront avec une médaille ? (photo Gobierno de Chile)

Cette année, et pour la 22e fois, le Chili participe aux Jeux Olympiques d’été. A Londres, trente-cinq sportifs chiliens – la crème de la crème – défendent les couleurs du pays. Avec un objectif : battre le record de la délégation chilienne de 1956, à Melbourne. Les athlètes avaient alors rapporté… quatre médailles au pays !
Une en athlétisme et trois en boxe. En 2008, à Pékin, Fernando González a sauvé l’honneur en décrochant la médaille d’argent au tennis. Quatre ans plus tôt, en 2004 donc en Grèce, le même González arrachait encore deux médailles dont l’or en « double messieurs » avec Nicolás Massú. Ce dernier, en simple, montait également sur la plus haute marche du podium quand son partenaire terminait à la troisième place.
Bref, le Chili et les JO, ce n’est pas une grande histoire d’amour. Et, cette année, plus de González pour sauver la mise, la « Main de pierre » comme on l’appelait ayant pris sa retraite en mars 2012 (après sa défaite contre le français Nicolas Mahut à Miami). Mais comment se présente la moisson cette année ? Faible, tout simplement. Mais le Chili compte tout de même sur quelques têtes d’affiche pour sauver les meubles.

Denisse Van Lamoen, au tir à l'arc, une valeur sûre et une médaille espérée... (photo DR Warko creative commons)

Denisse Van Lamoen, au tir à l’arc, une valeur sûre et une médaille espérée… (photo DR Warko creative commons)

Notamment grâce à Denisse Van Lamoen, au tir à l’arc. Ce mardi 31 juillet 2012, elle tire face à la géorgienne Kristine Esebua pour une place en 16e de finale. Sur le papier, la porte-drapeau du Chili, également championne du monde 2011 en individuelle, est donnée favorite et pourrait décocher – pardon, décrocher – au moins le bronze, si ce n’est l’or durant ces jeux.
[Mise à jour du 31 juillet 2012] La championne a finalement craqué. La pression, trop forte, et son adversaire, trop forte aussi, ont eu raison de ses espoirs et elle rentre bredouille au Chili.
Attendue sur le 400 m nage libre, Kristel Köbrich n’a pas dépassé les séries. Son chrono (4’12 »02) n’a pas beaucoup inquiété la médaillée olympique – française, cocorico ! – Camille Muffat. Toutefois, la Chilienne de 26 ans conserve une chance de médaille avec le 800 m nage libre. Les séries se nagent jeudi 2 août.
Gardons un œil aussi sur Enrique Tomás González Sepúlveda. Le gymnaste – sacré meilleur sportif de l’année 2010 au Chili et multi-médaillé en 2011 au sol et au saut – s’est qualifié pour le saut de cheval (3e) et le sol (6e).
D’autres ont déjà loupé le coche. Malgré toute sa bonne volonté, le jeune Alejandro Zuniga n’a rien donné en judo (moins de 66 kg) et s’est cassé les dents lors de son premier combat. Idem au tir pour Francisca Crovetto Chadid, éliminée alors qu’elle touchait la phase finale du doigt… En équitation, au saut d’obstacles, l’expérience de Tomas Couve-Correa pourrait être un plus. Mais ces derniers résultats – mitigés – en font un outsider plus qu’un favori.
Non, le Chili ne devrait pas exploser son compteur à médailles cette année encore. La faute à une politique sportive pas assez ambitieuse ? Probablement. Mais on imagine mal aujourd’hui le gouvernement annoncer de grandes mesures pour favoriser le sport alors que les jeunes Chiliens sont toujours dans la rue pour obtenir la gratuité des études. Question de priorité, certes. Mais l’un n’empêcherait pas l’autre.

Advertisements

Written by Anthony Quindroit

31 juillet 2012 à 1 h 35 min

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. […] La faute à une politique sportive pas assez ambitieuse ? Probablement. Mais on imagine mal aujourd'hui le gouvernement annoncer de grandes mesures pour favoriser le sport alors que les jeunes Chiliens sont toujours …  […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :