Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

La petite fille d’Allende rate la mairie

leave a comment »

La page Facebook de Maya Fernandez Allende indique toujours "Candidature à la mairie devant les tribunaux" (capture d'écran du 15 novembre 2012)

La page Facebook de Maya Fernandez Allende indique toujours « Candidature à la mairie devant les tribunaux » (capture d’écran du 15 novembre 2012)

Le Chili a vécu au rythme des élections municipales ces dernières semaines. Les élections se sont déroulées dimanche 28 octobre dans toutes les communes du Chili. Dans les faits notables, les listes portant les couleurs du gouvernement Piñera ont perdu dix-neuf villes importantes, comme les municipalités de Santiago, Providencia, La Reina, Recoleta, Huechuraba ou encore Independencia…Mais l’une des municipalités les plus suivies était Ñuñoa. Cette ville résidentielle située à l’Est, dans la banlieue proche de Santiago (région métropolitaine) compte un peu plus de 160 000 habitants. Là, Maya Fernandez Allende se présentait à la mairie. Petite-fille de Salavador Allende… (le président du Chili, mort le 11 septembre 1973 lors du coup d’Etat de Pinochet. Pour ceux qui n’ont pas suivi, c’est à suivre ici et ), la socialiste de 41 ans se présentait face à Pedro Sabat, le maire sortant. Aux commandes de 1987 à 1989, il a été élu ensuite en 1996.

Pedro Sabat, en passe d'être réélu (photo Creative commons Rec79)

Pedro Sabat, en passe d’être réélu (photo Creative commons Rec79)

Agé de 58 ans, il est membre de Renovación Nacional, parti de centre droit dont est issu Sebastián Piñera, le président du Chili.
Surprise, à l’issue du scrutin, dimanche 28 octobre, la petite-fille d’Allende a été déclarée vainqueur de l’élection. C’était peut-être prématurée. Quelques jours plus tard, après contestation, les cartes ont été redistribuées : Maya Fernandez Allende aurait perdu la mairie, de trente voix seulement.
Contactée par Chili et carnets, Maya Fernandez Allende évoque la suite :

  • « Tout ce qui compte, c’est que l’on respecte les institutions. Je ne me suis pas présentée pour moi mais pour la commune. Cela se joue sur un bureau. Je souhaite que les institutions fonctionnent normalement. Je veux gagner mais je respecterai leur décision. »

Le Parti socialiste a en effet demander un nouveau décompte des voix et conteste la victoire de Pedro Sabat.
Les derniers échos chiliens font toutefois état de la démission de Maya Fernandez Allende de son poste de conseillère municipale de Ñuñoa pour se consacrer à la l’élection parlementaire de 2013. Lors d’une conférence de presse, elle a évité le sujet. L’un de membres du PS prône la patience : « Attendons les réponses du tribunal ».
Le – toujours – maire Pedro Sabat s’est, lui, déjà exprimé sur l’avenir : « Je vais essayer de changer, d’être moins arrogant », a-t-il affirmé.
Mise à jour le 15 novembre 2012 : Maya Fernandez Allende a finalement reconnu sa défaite, après l’annonce du tribunal confirmant la victoire de Pedro Sabat. Elle a aussi fait savoir qu’elle quittait bien son poste de conseillère municipale d’opposition et qu’elle serait en lice pour les prochaines élections parlementaires.

Written by Anthony Quindroit

15 novembre 2012 à 15 h 17 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :