Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Une autre façon de découvrir le Chili

with one comment

Ancien militaire dans les chasseurs alpins, Alain d’Etigny s’est reconverti dans le tourisme. En 2008, il a notamment lancé le site spécialisé en organisation de voyages vers le Chili, Chile Excepción. Alors que le Chili table sur 4 millions de touristes en 2014, zoom sur un groupe qui a parié depuis longtemps sur ce pays longtemps méconnu. De quoi donner des envies de prendre un billet d’avion…

Alain d'Etigny, fondateur de Chile Excepción (ici au parc Lauca), a parcouru le pays dans toute sa longueur pour créer des circuits "qui sortent des sentiers battus" (photo DR)

Alain d’Etigny, fondateur de Chile Excepción (ici au parc Lauca), a parcouru le pays dans toute sa longueur pour créer des circuits « qui sortent des sentiers battus » (photo DR)

Quel est votre parcours ?
Alain d’Etigny : « Mon itinéraire de vie professionnel et personnel m’a amené en Amérique du Sud. J’ai d’abord vécu une carrière militaire, dans les chasseurs alpins, et guide de montagne. Je suis arrivé au tourisme en 2002. J’ai passé trois ans en Tanzanie. Puis, j’ai mis un pied en Amérique du Sud où, début 2006, j’ai créé l’agence de voyage Argentina Excepción. Nous proposions déjà quelques circuits qui passaient par Torres del paine, en Patagonie chilienne, ou par le désert d’Atacama, au nord du pays. Très vite, le Chili s’est imposé, avec ses 4000 km de frontière commune avec l’Argentine : j’ai fondé Chile Excepción en 2008. Et j’ai aussi de la famille qui vit au Chili depuis les années 1920 ! »

Quelles sont les différences entre le Chili et l’Argentine en ce qui concerne les voyages ?« Ce sont deux pays extrêmement différents, avec des mentalités très différentes, qui ont du mal à commercer entre eux. Si l’on s’intéresse au Chili, il y a un excellent réseau routier. Il y a aussi beaucoup de pistes, mais elles sont entretenues. On note aussi beaucoup d’investissements dans l’hôtellerie ces dernières années, avec un vrai boom dans les zones très touristiques. En revanche, il y a encore peu de temps, il n’y avait pas d’hôtel boutique au Chili [des hôtels non standardisés, NDLR]. Il est parfois plus difficile de trouver des hôtels dans certaines zones du pays., dès que l’on sort des sentiers battus. »

Quel type de voyage proposez-vous ?
« Nos agences de voyage sont directement dans les pays – nous développons d’ailleurs la Bolivie. Au Chili, nous avons deux personnes directement sur place pour accueillir les clients et des relais dans toutes les régions. Tout le reste (communication, marketing…) est géré depuis l’Argentine. Nous sommes sur du voyage moyen – haut de gamme. Nous proposons des tours avec chauffeur, de sept à vingt jours, mais aussi des circuits clefs en main durant lesquels les voyageurs sont seuls, ce que nous appelons des Autotours. Nous leur organisons le trajets, les couchages… Libres à eux d’aller à leur rythme. Ils ont la garantie d’avoir un contact joignable 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Nous faisons aussi des voyages sur-mesure avec notre expertise et notre connaissance du terrain. »

Et ça fonctionne ?« Sur les deux pays, nous avons accueilli environ 600 personnes en 2012, soit environ 200 « groupes ». Ce chiffre est en hausse. »

Combien cela coûte ?« Avec un chauffeur – guide, c’est environ 400, 450 dollars par jour et par personne. En Autotour, environ 300, 350 dollars. »

Quels sont vos coups de cœur ?« J’aime beaucoup la zone de Putre au Nord, du côte de Visviri aussi, au carrefour des trois frontières… C’est de la piste à faire en 4*4 avec un téléphone satellite ! J’aime aussi beaucoup la région des lacs et des volcans Osorno et Villarrica. Nous venons aussi de faire la route Australe, de Puerto Montt à O’Higgins, par la carretera Austral… C’est du ressort de l’extraordinaire ! On change de paysage tout le temps… C’est là que l’on se rend compte que des barrages là-bas serait catastrophique. En tout cas, ce trajet n’est pas encore sur notre site mais nous allons le proposer bientôt, normalement dès juin. »

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Bonjour,
    Je suis d’accord avec vous, le Chili est plus riche et développé que l’Argentine cependant leur patrimoine culturel et leurs paysages sont tout aussi magnifique. Ces deux pays sont absolument à faire en Amérique Latine, il y a tellement de diversité!

    circuit chili

    2 juillet 2013 at 11 h 53 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :