Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Neruda, le mystère levé

leave a comment »


Sept mois après avoir exhumé le corps de Pablo Neruda, Patricio Bustos , le chef du service médico-légal du Chili, qui confirmait le 19 juillet 2011 le suicide de Salvador Allende, l’affirme en ce vendredi 8 novembre 2013 : le prix Nobel de littérature 1971 et anti-Pinochet revendiqué, Pablo Neruda, n’aurait pas été empoisonné.
Ce sont les résultats des analyses pratiquées sur le corps exhumé du poète le avril 2013 (voir la vidéo, en espagnol) qui, indique Bustos, permettent de confirmer la thèse d’un décès naturel.
Ce n’est un secret pour personne : Neruda était gravement malade. Un cancer du pancréas le rongeait depuis de long mois. Mais sa disparition soudaine, le 23 septembre 1973 à l’âge de 69 ans, douze jours après le coup d’Etat au Chili, a rapidement alimenté différentes théories, entretenues depuis toujours par le parti communiste chilien. Pinochet n’avait en effet pas intérêt à voir Neruda, internationalement connu et reconnu, prendre la tête de l’opposition. Alors, un assassinat par quelque pinochettistes ou agents de la CIA, ça pouvait se tenir.
Les analyses n’auraient révélé, plus de quarante ans après le décès, que des traces du traitement que prenait Neruda contre son cancer. La quinzaine d’experts en charge du dossier se rejoint sur cette même ligne.
Mais le Parti communiste du Chili n’y croit pas. L’avocat de la formation politique, juste après l’annonce, est monté au créneau, arguant que toutes les pistes, notamment celles d’agents biologiques, n’avaient pas été étudiées. Il prévoit déjà de réclamer de nouvelles analyses.
Le neveu du poète, Rodolfo Reyes, va dans le même sens :

  • « Nous ne sommes pas satisfaits mais ce sont des résultats objectifs. Il faudra toutefois une enquête approfondie », indique-t-il à la presse.

A voir quelle suite va donner la justice à cette nouvelle requête. La sépulture, face à la mer, de Neruda à la Isla Negra devrait toutefois être refermée rapidement désormais. Pour l’éternité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :