Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Le Chili se paie le vainqueur

leave a comment »

Les Chiliens laissent éclater leur joie après leur victoire historique face aux tenants du titre espagnols (photo @ANFPChile)

Les Chiliens laissent éclater leur joie après leur victoire historique face aux tenants du titre espagnols (photo @ANFPChile)

Quel match! Quelle équipe! Non, pas l’Espagne, la fébrile qui n’a pas su relever la tête après la cuisante défaite contre les Pays-Bas. Non, pas l’Espagne qui arrivait à cette Coupe du monde au Brésil avec, sur son maillot, l’étoile décrochée en 2010. Non, pas l’Espagne qui vient de finir son mondial comme la France en 2002 : sans passer la barrière des matches de poule.

Non, celle qui nous a fait vibrer ce soir, c’est l’équipe du Chili.
La Roja de Sánchez et Vidal a dompté la Furia Roja espagnole. Deux buts incontestables. Deux coups de surins qui ont laminé des champions du monde jamais sereins. Deux buts qui ont effacé la dizaine de matches perdus ou nuls face à des Espagnols historiquement plus forts.
Jara et Aranguiz, sans oublier Sánchez bien dans son match, ont montré le vrai visage de l’équipe chilienne : offensif, réaliste, prompt à l’action et libéré. Le portier Bravo, pourtant sollicité, n’a pas trembler quand, en face, Casillas passait à côté de son match alors que sa présence sur le terrain était déjà plus que surprenante, voire discutable.
Certes, ce n’est qu’un match de poule. Et si le Chili est d’ores et déjà qualifié pour les 8e de finale, il reste les Pays-Bas (finaliste en 2010) à affronter pour déterminer le classement final du groupe B. Ce sera lundi à 18h (heure française). Selon les résultats, ils seront soit premier soit, plus probable, deuxième. Ils risquent donc de jouer le Bresil en 8e.
Ce Brésil qui joue à domicile et qui a éliminé, par deux fois, le Chili en 8e de finale de la Coupe du monde. C’était en 1998 et en 2010. Mais, après tout, comme l’a prouvé le Chili ce soir, l’histoire ne se répète pas toujours… « Nous allons au Brésil pour gagner la Coupe du Monde », prévenait Alexis Sánchez, l’attaquant chilien (et de Barcelone, qui vient ce soir, de recruter le gardien chilien Claudio Bravo !), quelques jours avant le début de la compétition. On se prend à y croire. En tout cas la Roja de ce soir laisse augurer de belles choses.

PS : si vous avez lu le précédent post, vous vous demandez probablement ce que projette de faire Marlène Doll, l’actrice de porno chilienne qui a promis seize heures de 5 à 7 à ses followers… Sur Twitter, elle a confirmé qu’elle allait tenir sa promesse…

Written by Anthony Quindroit

19 juin 2014 à 0 h 56 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :