Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Archive for the ‘Tourisme’ Category

Politique, « Esmeralda », économie… : entretien avec l’ambassadeur du Chili en France

with 2 comments

Patricio Hales Dib, ambassadeur du Chili en France (photo Anthony Quindroit)

Patricio Hales Dib, ambassadeur du Chili en France (photo Anthony Quindroit)

Alors que le navire chilien Esmeralda était à Rouen, Chili et carnets a rencontré son Excellence Patricio Hales Dib. L’ambassadeur du Chili en France était en Normandie pour accueillir ses compatriotes. L’occasion de parler de marine mais aussi d’histoire, de politique internationale, d’économie… Entretien.
Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Rouen accueille le navire chilien « Esmeralda »

with 2 comments

Le navire chilien "Esmeralda" arrive à Rouen lundi 3 août 2015 (photo DR page Facebook Buque escuela Esmeralda)

Le navire chilien « Esmeralda » arrive à Rouen lundi 3 août 2015 (photo DR page Facebook Buque escuela Esmeralda)

C’est un fameux quatre-mâts fin comme un oiseau. Pas de Santiano ici, mais du Santiago. Le voilier Esmeralda est de retour à Rouen (Seine-Maritime) du lundi 3 août au samedi 8 août.
Le navire-école de la marine chilienne a quitté Valparaíso pour un périple qui le fait passer par les côtes britanniques, françaises, hollandaises, brésiliennes… Mais sa venue dans le chef-lieu normand, même si ce n’est pas une première, en fait un événement de taille.
La goélette à brigantine, la sixième du nom, est en effet venue à quelques reprises dans le port normand, habitué à recevoir les géants des mers au cours de ses incontournables Armada. C’est d’ailleurs grâce aux liens tissés avec l’équipe de l’événement rouennais, Patrick Herr en tête, que le quatrième plus grand voilier du monde, surnommé La Dame blanche, jette l’ancre en Normandie. Lire le reste de cette entrée »

Written by Anthony Quindroit

1 août 2015 at 18 h 43 min

Un peu du Chili au cœur de Paris

leave a comment »

#HotterthanChile, une opération de communication hors format

#HotterthanChile, une opération de communication hors format

Le tourisme reste un dossier prioritaire pour le Chili. Le gouvernement de Michelle Bachelet table en effet sur quatre millions de visiteurs étrangers en 2014. Alors, les agences en charge du dossier touristique chilien à travers le monde multiplient les opérations événementielles.
En France, l’agence de marketing et de représentation touristique « Interface Tourism » met également le pied au plancher. Contacts renforcés avec les journalistes et les voyagistes, présence accrue sur les salons professionnels et les réseaux sociaux… Et pour marquer les esprits et susciter la curiosité, des happenings sont mis en place.
A commencer avec celui prévu jeudi 25, vendredi 26 et samedi 27 septembre place Georges-Pompidou à Paris. Un cube géant #HotterthanChile (le mot-dièse utilisé pour accroître la visibilité sur les réseaux sociaux) est installé. A l’intérieur, des images grandioses du Chili, de l’Île de Pâques, du désert d’Atacama ou encore du glacier Grey. Et, pour faire le buzz, un concours photo incitant les visiteurs à poster des clichés sur les réseaux sociaux permettra de gagner un voyage vers le pays de Neruda.

Dans un communiqué de presse, la sous-secrétaire au Tourisme, Javiera Montes, détaille le but de la manifestation :

Javiera Montes, sous-secrétaire au Tourisme du Chili

Javiera Montes, sous-secrétaire au Tourisme du Chili

 

  • «Avec cette action, nous cherchons à encourager les Français à voyager dans notre beau pays. En 2013, plus de 65 000 touristes résidents en France ont visité le Chili, et y ont séjourné en moyenne plus de 20 nuits, c’est pourquoi il était important que nous apportions un petit morceau de notre terre ».

Après la France, le cube prendra la direction de l’Argentine avec une opération à Buenos Aires du 16 au 19 octobre, puis les Etats-Unis, à New York, du 24 au 26 octobre, et enfin au Brésil à Sao Paulo, du 6 au 8 novembre.
En attendant, pour avoir un avant-goût du Chili, direction la place Pompidou, jeudi 25 septembre (de 8h à 15h), vendredi 26 septembre (de 8h à 20h) et samedi 27 septembre (de 10h à 20h).

Written by Anthony Quindroit

25 septembre 2014 at 0 h 38 min

Le Chili tient dans un livre

leave a comment »

Dans son livre "Vivre le Chili", Thomas Poussard donne toutes les clefs pour s'installer au pays de Neruda (photo DR)

Dans son livre « Vivre le Chili », Thomas Poussard donne toutes les clefs pour s’installer au pays de Neruda (photo DR)

Le Chili a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps. Surtout pour son parcours en Coupe du monde, périple avorté, hélas !, en 8e de finale après un match magnifique contre le Brésil (1- 1 et victoire du Brésil 3 -2 aux tirs au but, mais ça, c’est une autre histoire).
Mais le Chili, ce n’est pas que la Roja. Ce ne sont pas non plus que les 33 mineurs qui ont survécu 69 jours sous terre et dont l’histoire est en cours d’adaptation par Hollywood.
Le Chili s’est aussi une économie, forte. Sans doute la plus forte de toute l’Amérique latine. Et une douceur de vivre qui peut en séduire plus d’un. De plus en plus d’étrangers décident d’ailleurs de tenter l’aventure dans le pays couloir.
Le Français Thomas Poussard est de ceux-là. Depuis plus de huit ans, il a posé ses bagages au pays du « mote con huesillos », cette boisson hyper-sucrée qu’adorent les Chiliens.
Là-bas, il a découvert des us et coutumes qui lui étaient totalement étrangers. Aujourd’hui, il est comme un poisson dans l’eau et a même développé une activité de guide (à découvrir sur le site Chile private tours).
Son expérience du terrain, il en a fait un livre. Un guide pratique du « Vivre au Chili ». Voyager vers le Chili et dans le pays, travailler, entreprendre, sortir, rencontrer l’âme sœur et même divorcer au Chili, Thomas Poussard aborde tous les pans de la culture andine. Indispensable avant de se rendre dans le pays, pour quelques semaines… ou pour la vie !
Pour Chili et carnets, il revient sur son expérience.

Lire le reste de cette entrée »

Chili : l’Araucanie veut séduire

leave a comment »

La région Araucania vise un tourisme d'adeptes de la natures et d'activités de plein air (photos DR)

La région Araucania vise un tourisme d’adeptes de la natures et d’activités de plein air (photos DR)

Du Chili, les voyageurs embarqués dans ans un circuit ne voient généralement que peu de choses. Santiago, la capitale. Valpo, pardon, Valparaíso, l’indétrônable. Et le nord du pays avec ses gigantesques mines de cuivre que narre Rivera.Le sud, lui, a aussi des atours prompts à charmer les amateurs de grands espaces. La sauvage Patagonie, bien sûr. La région de los Lagos – région des Lacs -, aussi. Mais, avant de toucher du doigt le bout du monde, une autre région vante aussi ses charmes à l’internationale.
L’Araucanie. Lire le reste de cette entrée »

Written by Anthony Quindroit

18 mars 2014 at 19 h 07 min

%d blogueurs aiment cette page :