Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Posts Tagged ‘Alfredo Castro

Séance de rattrapage : « No » sans hésitation

with 2 comments

Gabriel García Bernal incarne le publicitaire fictif qui aurait imaginé l'audacieuse campagne du "Non" à Pinochet en 1988 (photos DR Wild Side)

Gabriel García Bernal incarne le publicitaire fictif qui aurait imaginé l’audacieuse campagne du « Non » à Pinochet en 1988 (photos DR Wild Side)

Le temps n’est pas extensible. Et quand No, un film du réalisateur chilien Pablo Larraín, a débarqué au cinéma, il n’a pas été possible d’assister à une projection.
Séance de rattrapage indispensable donc, alors que ce long-métrage avec Gael García Bernal vient de sortir en DVD.
La dictature de Pinochet tangue sévèrement. Le général putschiste, espérant inspirer des signes d’ouverture, organise un référendum pour que les Chiliens décident si, oui ou non, il restera au pouvoir. Alors qu’il est persuadé d’être conforté à La Moneda, il offre, grand seigneur !, aux partisans du « non » quelques minutes d’antenne pour faire campagne.
C’était sans se douter qu’ils seraient particulièrement imaginatifs et pugnaces et que leurs publicités entraînantes mobiliseraient les Chiliens. Lire le reste de cette entrée »

Cinéma : Par le petit bout de la lorgnette

with 3 comments

Avec Santiago 73, post mortem, Pablo Larraín nous entraîne au Chili quelques jours avant et après le coup d’Etat du 11 septembre 1973. La caméra s’accroche aux pas de Mario. Cheveux fins, vie morne, visage fermé, il n’est rien, du moins pas grand-chose dans ce pays sur le point de basculer. Juste un Chilien déconnecté de ce qu’il peut bien se passer autour. Sa vie se résume à son métier – rédacteur de rapports d’autopsie – et à Nancy. Nancy, sa voisine danseuse de cabaret, qui l’obsède. Quand survient le putsch militaire, la vie de Mario va dévier imperceptiblement mais suffisamment pour qu’il franchisse une ligne irréversible. Sera-t-il de ceux qui résistent ou de ceux qui collaborent au régime pinochetiste ?
A travers le portrait d’un Chilien sans histoire, ce film livre tous les enjeux d’une période trouble du pays. Des mouvements de contestation de la jeunesse communiste aux meurtres de masses perpétrés par les militaires jusqu’à l’autopsie du corps du Président Allende, Pablo Larrain montre tout à travers les yeux de son héros trouble.
Lire le reste de cette entrée »

Written by Anthony Quindroit

27 février 2011 at 19 h 10 min

%d blogueurs aiment cette page :