Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Posts Tagged ‘Augusto Pinochet

Chili : une commémoration à fleur de peau

leave a comment »

Le mur des disparus du 11 septembre 1973, une exposition organisée il y a dix ans (photo sous licence Creative commons Mar del Sur)

Le mur des disparus du 11 septembre 1973, une exposition organisée il y a dix ans (photo sous licence Creative commons Mar del Sur)

Encore quelques jours et ce sera le 11 septembre. Depuis 2001, nombreux sont ceux qui ne pensent qu’aux tours jumelles de Manhattan percutées par deux avions lors de l’attentat terroriste revendiqué par Al-Qaïda.
Mais le 11 septembre marque aussi la date du coup d’Etat de Pinochet au Chili. C’était en 1973, il y a quarante ans. Quarante ans que les bombes s’abattaient sur le palais présidentiel de la Moneda, en plein centre de Santiago, dans une action légitimée par le gouvernement américain. Quarante ans que le président Salvador Allende, démocratiquement élu, se suicidait dans une Moneda prise d’assaut et en flammes. Quarante ans que le Chili panse ses plaies. Lire le reste de cette entrée »

Sergio Poblete, « le loyal », s’est éteint

leave a comment »

Sergio Poblete

Sergio Poblete est décédé à l'âge de 93 ans. Militaire, il s'opposait à la dictature

Quand l’armée, menée par Augusto Pinochet, se dresse pour renverser le pouvoir démocratique de Salvador Allende, des militaires ont pris le parti du président chilien agressé. Parmi eux, l’emblématique Sergio Poblete, disparu vendredi 25 novembre à Liège (Belgique) où il avait trouvé refuge après son exil forcé. Il avait 93 ans.
Car l’ancien général de l’armée de l’air, entré au gouvernement d’Allende en 1973, quelques mois avant le coup d’Etat du 11 septembre, a connu la torture et l’emprisonnement pour avoir « trahi » sa patrie. Comprendre, refuser de prendre fait et cause pour les putschistes et être resté loyal à Allende.
En 1975, Sergio Poblete est expulsé du Chili et s’établit outre-Quiévrain où il continuera d’alerter l’opinion publique sur les exactions commises dans son pays. il organisera aussi l’accueil de réfugiés politiques en Belgique.
Le Chili, il ne sera autorisé à y retourner qu’en 2006, pour l’investiture de son amie, fille de son compagnon de cellule, la présidente Michelle Bachelet. Il célébrera quelques mois plus tard la mort de son ennemi, Augusto Pinochet, en décembre 2006.
Sergio Poblete sera inhumé mercredi 30 novembre, dans la ville qui a accueilli sa peine d’exilé.

Written by Anthony Quindroit

28 novembre 2011 at 11 h 39 min

%d blogueurs aiment cette page :