Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Posts Tagged ‘auteur chilien

Chili : la claque Quercia

with one comment

La couverture du livre "Les rues de Santiago" de Boris Quercia

La couverture du livre « Les rues de Santiago » de Boris Quercia

L’actualité du Chili, ces derniers jours, c’est plus le foot qu’autre chose. Le pays, grand amateur de ballon rond, a les yeux rivés sur la Roja. Pourtant, de foot, dans cet article, il ne sera pas question. En attendant une (bonne) surprise de la sélection chilienne, le coup d’éclat chilien est à découvrir chez les libraires. Son nom : Les rues de Santiago. Son auteur : Boris Quercia.
Santiago, c’est une ville, la capitale du Chili. C’est aussi un prénom. Celui de Quiñones, flic désabusé dont la vie bascule après une intervention sanglante au cours de laquelle il est contraint de tuer un adolescent. Descente aux enfers, vieux démons. Mais aussi optimisme, réalisme, humanisme… Boris Quercia plonge son héros de chair et de sang dans un bain nauséabond émaillé de bulles d’air courtes mais salvatrices où l’amour a également droit de cité. Et le lecteur de se faire happer par ce roman noir comme les bas fonds santiaguinos. Une vraie claque que nous met cet auteur inconnu qui a accepté de répondre aux questions de Chili et carnets. Lire le reste de cette entrée »

Le très bon « vœu » de Díaz-Eterovic

leave a comment »

"Le deuxième vœu", un très bon cru de l'auteur chilien Ramón Díaz-Eterovic

« Le deuxième vœu », un très bon cru de l’auteur chilien Ramón Díaz-Eterovic

Heredia est de retour chez les libraires français avec son polar Le deuxième vœu. Cette fois, le détective mélancolique de Santiago du Chili enquête sur une deux affaires. D’un côté, un fils lui demande de retrouver son vieux père, disparu sans laisser d’adresse. De l’autre, l’orphelin Heredia Lire le reste de cette entrée »

Felipe Becerra Calderón, la dictature en héritage

leave a comment »

Felipe Becerra Calderón

Felipe Becerra Calderón publie, en France, son premier roman. Un auteur à surveiller (photo Paola Mosso Cardenas)

Felipe Becerra Calderón est un illustre inconnu. Pour l’instant. Son nom bruisse peu à peu dans les milieux littéraires après la parution de son premier roman Chiens Féraux. D’abord sorti sur le net, au format e-book, chez LC éditions, en février 2011, le livre a attiré l’attention des éditions Anne Carrière. Publié à grande échelle dans la cohue de la rentrée littéraire, Chiens féraux a reçu des critiques dithyrambiques aussi surprises par la maestria de ce premier titre que par la poésie noire qui s’en dégage. Lire le reste de cette entrée »

Written by Anthony Quindroit

26 septembre 2011 at 19 h 06 min

Entretien : Luis Sepúlveda, l’étonnant au quotidien

with 2 comments

Luis Sepulveda en Patagonie

Luis Sepúlveda a accepté de répondre, par mail, à quelques questions à l'occasion de la sortie de son livre "Histoires d'ici et d'ailleurs" (photo Daniel Mordzinski)

Il est sans conteste l’auteur le plus emblématique du Chili. Luis Sepúlveda, depuis Le vieux qui lisait des romans d’amour – un succès mondial traduit en trente-cinq langues et vendus à des millions d’exemplaires -, n’a jamais cessé d’envoûter ses lecteurs. Ni d’aborder en filigrane, et parfois plus directement, l’histoire trouble de son pays, le Chili.
Dans son nouveau livre, Histoires d’ici et d’ailleurs paru aux éditions Métailié, Sepúlveda raconte une vingtaine de petites histoires, pour la plupart inédites, glanées au fil de ses rencontres de par le monde. Lire le reste de cette entrée »

Written by Anthony Quindroit

27 juillet 2011 at 1 h 08 min

Bolaño, la parenthèse désenchantée

with 2 comments

Roberto Bolaño

Les textes de Roberto Bolaño, huit ans après sa mort, n'ont rien perdu de leur cinglant (photo Mathieu Bourgois)

Il faut bien l’admettre, Roberto Bolaño n’est pas le plus connu des auteurs chiliens. Moins populaire qu’Isabel Allende, plus difficile d’accès que Luis Sepúlveda, moins connu que Pablo Neruda, le romancier – chroniqueur – poète jouit pourtant d’une notoriété et d’une aura dans la caste des auteurs hispaniques et même au-delà. Huit ans après sa mort, en 2003, à l’âge de 50 ans, paraît Entre parenthèses en France un recueil de discours, de conférences, de chroniques, de réflexions sur des grands tout et des petits riens moins insignifiants qu’il n’y paraît. Lire le reste de cette entrée »

Written by Anthony Quindroit

14 avril 2011 at 13 h 19 min

%d blogueurs aiment cette page :