Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Posts Tagged ‘élection présidentielle Chili

Présidentielle au Chili : les candidats se lancent

leave a comment »

Sebastián Piñera, à l'annonce des résultats de la primaire qui l'ont désigné comme candidat à la présidentielle (photo Facebook du candidat)

Sebastián Piñera, à l’annonce des résultats de la primaire qui l’ont désigné comme candidat à la présidentielle (photo Facebook du candidat)

Plus d’1,8 million d’électeurs ont voté aux primaires organisées dimanche 2 juillet 2017. Les Chiliens étaient invités à choisir les candidats du centre-droit – Chile Vamos (CV) – et de la coalition de gauche Frente Amplio (FA).
Dans le coin droit, sans vraiment de surprise, le milliardaire et ex-président Sebastián Piñera l’a emporté. Avec 58,36% des suffrages, il devance le sénateur Manuel José Ossandón (26,24%) et le député José Antonio Kast (15,40%). Ensemble, ils attirent plus d’1,4 millions de votants.

Beatriz Sánchez, la candidate du Frente amplio entend peser en novembre au milieu d'une gauche divisée (photo Facebook de la candidate)

Beatriz Sánchez, la candidate du Frente amplio entend peser en novembre au milieu d’une gauche divisée (photo Facebook de la candidate)

Du côté de FA, l’engouement pour la primaire est moins prononcé. 327 000 Chiliens inscrits sur les listes électorales sont allés exprimer leur choix. Et la majorité (67,56%) a choisi Beatriz Sánchez face au sociologue Alberto Mayol Sánchez (32,44%). Lire le reste de cette entrée »

Le Chili, une affaire de femmes

with one comment

Evelyn Matthei, la candidate officielle de la droite pour la prochaine élection présidentielle au Chili (photo DR)

Evelyn Matthei, la candidate officielle de la droite pour la prochaine élection présidentielle au Chili (photo DR)

Michelle Bachelet avait un boulevard pour reprendre ses quartiers à la Moneda. L’élection présidentielle se précise au Chili. Le premier tour se déroule le 17 novembre 2013. Le second, le 15 décembre. Et la droite ne semblait pas pouvoir mettre en difficulté l’ancienne président Bachelet, candidate socialiste de la Concertación de partidos por la democracia (centre gauche).
Au sein de la Coalición de droite, les candidats jouaient de malchance. Laurence Golborne, le premier favori pour reprendre le flambeau de Sebastián Piñera, n’est pas allé très loin dans la course. L’ancien ministre de Piñera a fait une « Cahuzac » en se retrouvant mêlé à une affaire d’exil fiscal… Au temps pour la course à l’investiture de son parti. Lire le reste de cette entrée »

%d blogueurs aiment cette page :