Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Posts Tagged ‘livres chiliens

Le Chili investit les librairies BD françaises

with one comment

ProChile organise la première semaine de la BD chilienne en France (DR)

Depuis cinq ans, ProChile, l’agence gouvernementale en charge de la promotion internationale du
Chili, accompagne les délégations d’auteurs chiliens à Angoulême pour le festival de la bande-dessinée. « Au départ, il s’agissait surtout de mettre les auteurs en contacts avec des maisons d’éditions françaises afin de faire connaître leurs travaux. Et cela a porté ses fruits car des Chiliens ont été édités en France », évoque Camille Péron, membre de l’agence.

Elle a souhaité aller plus loin cette année en créant l’événement « Le Chili, l’autre pays de la BD » afin de faire connaître aux lecteurs français les différentes facettes du neuvième art du Pays couloir.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Anthony Quindroit

18 janvier 2022 at 18 h 59 min

Disparition de Sepúlveda : son éditrice se souvient…

leave a comment »

Luis Sepúlveda s'est éteint à l'âge de 70 ans, victime du Covid-19 (photo DR éditions Métailié - Daniel Mordzinski)

Luis Sepúlveda s’est éteint à l’âge de 70 ans, victime du Covid-19 (photo DR éditions Métailié – Daniel Mordzinski)

Au 16 avril 2020, le Covid-19 avait tué 134 161 personnes. Parmi les victimes de ce virus qui met le monde à genoux, Luis Sepúlveda. L’auteur chilien contemporain sans doute le plus connu depuis Pablo Neruda.
Chaque victime est une de trop et la mort de l’écrivain, aussi célèbre soit-il, n’est pas plus injuste que celle d’un anonyme. Mais elle personnifie le drame. Surtout, elle nous renvoie à des émotions que l’on a pu connaître en découvrant pour la première fois Le vieux qui lisait des romans d’amour ou en écoutant Soul Makossa pour la première fois (oui, Manu Dibango aussi a été emporté par l’épidémie de coronavirus).
Luis Sepúlveda avait 70 ans (il y a quelque temps, il avait accordé une interview à Chili et carnets à retrouver ici). Avec lui, c’est encore un grand nom de la culture chilienne qui disparaît.
La plupart des articles sont revenus sur son parcours, les nombreux hommages aussi. Lire le reste de cette entrée »

%d blogueurs aiment cette page :