Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Posts Tagged ‘mineurs chiliens

Chili : les mineurs, en profondeur

leave a comment »

Héctor Tobar, l'homme à qui les 33 mineurs chiliens se sont confiés (photo DR Doug Knutson)

Héctor Tobar, l’homme à qui les 33 mineurs chiliens se sont confiés (photo DR Doug Knutson)

Le 5 août 2010, 33 mineurs sont pris au piège dans la mine San José, près de Copiapó, au cœur du désert d’Atacama. Un éboulement monstrueux a coincé ces 33 hommes à 700 mètres sous terre. Aucun moyen de communication avec l’extérieur, pratiquement aucunes vivres, aucun moyen de savoir s’ils seront secourus. Et, le cas échéant, quand… Bref, pas ou peu d’espoir. Pourtant, ils vont tenir. Vivre. Survivre. Plus de deux semaines sans connaître ce qui se passe au-dessus d’eux, si des recherches ont démarré, en avalant à peine de quoi nourrir un moineau tous les deux ou trois jours et en buvant de l’eau mâtinée d’huile de moteur.
De ces jours passés en totale autarcie, les mineurs n’avaient encore rien dit, ou alors le strict minimum. S’ils devaient parler, c’était pour le faire ensemble ou pas du tout. Avant la sortie d’un film, dans lequel Antonio Banderas incarne le bouillonnant Mario Sepúlveda, les 33 ont raconté leur histoire à Héctor Tobar. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by Anthony Quindroit

13 mars 2015 at 0 h 18 min

Le Chili tient dans un livre

leave a comment »

Dans son livre "Vivre le Chili", Thomas Poussard donne toutes les clefs pour s'installer au pays de Neruda (photo DR)

Dans son livre « Vivre le Chili », Thomas Poussard donne toutes les clefs pour s’installer au pays de Neruda (photo DR)

Le Chili a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps. Surtout pour son parcours en Coupe du monde, périple avorté, hélas !, en 8e de finale après un match magnifique contre le Brésil (1- 1 et victoire du Brésil 3 -2 aux tirs au but, mais ça, c’est une autre histoire).
Mais le Chili, ce n’est pas que la Roja. Ce ne sont pas non plus que les 33 mineurs qui ont survécu 69 jours sous terre et dont l’histoire est en cours d’adaptation par Hollywood.
Le Chili s’est aussi une économie, forte. Sans doute la plus forte de toute l’Amérique latine. Et une douceur de vivre qui peut en séduire plus d’un. De plus en plus d’étrangers décident d’ailleurs de tenter l’aventure dans le pays couloir.
Le Français Thomas Poussard est de ceux-là. Depuis plus de huit ans, il a posé ses bagages au pays du « mote con huesillos », cette boisson hyper-sucrée qu’adorent les Chiliens.
Là-bas, il a découvert des us et coutumes qui lui étaient totalement étrangers. Aujourd’hui, il est comme un poisson dans l’eau et a même développé une activité de guide (à découvrir sur le site Chile private tours).
Son expérience du terrain, il en a fait un livre. Un guide pratique du « Vivre au Chili ». Voyager vers le Chili et dans le pays, travailler, entreprendre, sortir, rencontrer l’âme sœur et même divorcer au Chili, Thomas Poussard aborde tous les pans de la culture andine. Indispensable avant de se rendre dans le pays, pour quelques semaines… ou pour la vie !
Pour Chili et carnets, il revient sur son expérience.

Lire le reste de cette entrée »

%d blogueurs aiment cette page :