Chili et carnets

Le Chili sous toutes les coutures

Posts Tagged ‘tsunami

Séisme de 7,2 dans la région del Maule au Chili

leave a comment »

Un fort séisme, annoncé à 7,2 sur l’échelle de Richter, a été enregistré dans la région del Maule (VII, à 250 km au sud de Santiago), ce dimanche 25 mars vers 19h38 (heure de Santiago, soit 0h38 en France). Les premiers rapports font état d’un blessé lors d’un accident de voiture au moment de la secousse. Des dégâts matériels sont à déplorer. Des coupures de courant et de réseau ont également été notifiées sur une vaste zone englobant les régions  de Coquimbo, Valparaíso, Metropolitana, O’Higgins, Maule, Biobío, Araucanía, Los Ríos et Los Lagos. Deux hôpitaux ont été brièvement privés de courant et les groupes électrogènes de secours ont pris le relais.
L’Onemi (Oficina nacional de emergencia del ministerio del Interior en charge d’activer les plans de protection des civils) a, dans un premier temps, ordonné l’évacuation du littoral – entre Concón (région de Valparaíso) et Lebu (Biobío) – en raison d’un risque de tsunami. L’alerte a été levée moins d’une heure après. Rappelons que l’Onemi est, aujourd’hui encore, sévèrement critiquée depuis le 27 février 2010 : un puissant tremblement de terre (8,8 sur l’échelle de Richter) a secoué le pays et les services de sécurité n’ont pas su alerter la population avant le tsunami qui a ravagé les côtes et lourdement alourdi le nombre de victimes (bilan officiel : 521 morts).
Ce terremoto fait suite à une secousse de moyenne intensité (5,3) ressentie samedi 24 mars 2012 à Santiago.

Publicités

Written by Anthony Quindroit

26 mars 2012 at 1 h 50 min

Tsunami : le Chili en alerte

leave a comment »

Le séisme de 8,9 sur l’échelle de Richter et le tsunami ayant frappé le Japon ce matin pourraient avoir des répercussions dans la majeure partie du bassin Pacifique. Le Chili est en alerte « préventive », a indiqué le vice-ministre de l’Interieur Rodrigo Ubilla. L’île de Pâques pourrait être touchée et une évacuation de la population vers les hauteurs a été lancée.
Toute la côte, plus de 4000 km, suit de près l’évolution de la vague et l’Onemi (oficina  nacional de emergencia, ministerio del Interior, le bureau d’urgence du ministère) a publié une liste des horaires d’alerte pour les grands centres concernés (à lire ici). L’inquiétude croît au fil des heures, ravivant les souvenirs douloureux de février 2010. Un séisme de magnitude 8,8 avait alors provoqué un tsunami dévastateur. Les services de sécurité chiliens avaient alors été montrés du doigt après une série d’alertes et de contre-alertes officielles. La justice chilienne, en février dernier, a d’ailleurs accepté d’étudier une plainte déposée contre l’ex-présidente Michelle Bachelet  et d’anciens ministres et hauts fonctionnaires de son équipe pour « déni d’assistance » par des familles de victimes. L’ancienne responsable d’Onemi, Carmen Fernandez, est aussi visée. Le tsunami du 27 février 2010 aurait fait 156 morts sur les 523 déplorés après le tremblement de terre.
(Avec les précisions sur place de Camila Gallo Gonzalez)

Written by Anthony Quindroit

11 mars 2011 at 15 h 41 min

%d blogueurs aiment cette page :